par Princia Gangnon et Fleur Bambara

La présente ligne de temps se veut un sommaire chronologique d’une poignée d’événements qui ont marquéla société canadienne, notamment en lien avec l’histoire des Noirs, leurs flux migratoires, leur enracinement en Ontario et les protections mises en place à l’encontre de la discrimination raciale.

  • 1834 : Thornton Blackburn, ancien esclave du Kentucky,arrive à Toronto où il démarre en 1837 la première compagnie de taxi de la ville.
  • 1840 à 1860 : migration de plus de 30 000 esclaves des États-Unis au Canada par le chemin de fer clandestin, aidés pour la plupart par Harriet Tubman.
  • 1910 : une loi sur l’immigration interdit l’entrée au Canada de personnes de « races indésirables ».
  • 1944 : l’Ontario est la première province àadopter une loi contre la discrimination raciale interdisant la publication et l’affichage de symboles, messages ou signes discriminatoires et raciste
  • 1951 : la loi sur l’équité dans les pratiques en matièred’emploi entre en vigueur, interdisant la discrimination fondée sur la race et la religion au travail.
  • 1954 : la loi concernant les pratiques équitables en matière d’hébergementinterdit la discrimination dans le secteur des services, des installations et des logements dans les lieux publics.
  • 1955 : le Canada lance le programme de recrutement domestique antillais afin d’attirer des femmes célibataires de 18 à 35 ans pour travailler au Canada en tant que domestiques pendant une année avant de recevoir le statut d’immigrante. Ce programme a attiré plus de 2 600 femmes.
  • 1958 : ouverture d’une commission chargée d’appliquer les lois anti-discrimination et de mettre sur pied des programmes éducatifs.
  • 1962 : l’Ontario est la première province qui met en place un Code des droits de la personne ainsi qu’une commission des droits de la personne.
  • 1962 : la ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration Ellen Fairclough travaille à l’amélioration despolitiques d’immigration, abolissant les discriminations raciales.
  • 1963 :unpremier Afro-Ontarienest élu député : Leonard Braithwaite.
  • 1964 :un premier maire noir, le Dr Firmin Monestime, est élu en Ontario français.
  • 1965 : la dernière école uniquement réservée aux enfants noirs est ferméeen Ontario.
  • 1965 : une croix est brûlée à Amherstburg, la Black Baptist Churchestprofanée et le panneau à l’entrée de la villeest marqué « Amherstburg, foyer du KKK ».
  • 1967 : le Canada met en place un système de points pour sélectionner les immigrants de catégorie économique, fondé sur les compétences, l’expérience, etc.
  • 1967 : le premier festival culturel caribéen (Caribana) a lieu à Toronto
  • 1985 : la Charte des droits et libertés reconnaît les droits des minorités francophones en Ontario.
  • 1985 : l’antillais Lincoln Alexander, qui avait été le premier Noir à être député et ministre au fédéral, devient le premier lieutenant-gouverneur noir de l’Ontario.
  • 1992 :une révolte éclate à Toronto aprèsl’acquittement des policiers dans l’affaire Rodney King à Los Angeles, signe d’une grande frustration dans la communauté noire canadienne.
  • 1999 : Thornton et Lucie Blackburn (voir plus haut) sont désignés personnes d’importance historique nationale par le Conseil des monuments et sites historiques du Canada.
  • 2008 : le projet de loi 107 portant sur la réforme du système des droits de la personne de l’Ontario entre en vigueur. Il permet de s’attaquer auxcauses systémiques des discriminations et prévoit la création d’un Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne.
  • 2016 : la population noire du Canada atteint le seuil d’un million. L’Ontario recenseplus de la moitié des immigrants noirs.